Traducteur : Dr. Ta Trung Thao
https://www.youtube.com/watch?v=b114k89DJxk



1. Pratiquer la respiration en psalmoniant A Di Da Phat

À la première minute.

C'est un refrain de 4 phrases, chaque phrase comporte 4 mots:

A Di Da Phat
A Di Da Phat
A Di Da Phat
A Di Da Phat

Commencer la pratique par:

Au début, 1 phrase, 1 souffle: psalmonier 1 phrase de 4 mots A Di Da Phat durant l'expiration, puis inspirer et psalmonier la deuxième phrase.. ..A Di Da Phat ainsi de suite pour terminer 1 refrain de 4 phrases.

Ensuite, 2 phrases, 1 souffle: psalmonier A Di Da Phat -A Di Da Phat durant l'expiration, puis inspirer et psalmonier A Di Da Phat-A Di Da Phat, c'est à dire 8 mots en 1 souffle.

Ensuite, 4 phrases,. 1 souffle (1 refrain): psalmonier tout le refrain de 4 phases durant l'expiration : A Di Da Phat- A Di Da Phat- A Di Da Phat-A Di Da Phat, puis inspirer et continuer aux autres refrains. A cette étape, on ne parle plus de période d'inspiration, mais juste happer de l'air pour continuer, tout comme les chanteurs et les chanteuses sur scène. Ils ne coupent jamais la chanson pour inspirer! Pratiquement, après 1 refrain, ouvrir la bouche pour laisser entrer (happer) l'air sans élever les épaules ni bomber le thorax.

Ensuite, 12 phrases, 1 souffle (3 refrains): psalmonier plus rapidement, bouche légèrement ouverte, et à voix plus basse pour minimiser la perte d'Énergie. Les mouvements vibratoires de la langue vont stimuler la sécrétion des liquides parotidiens. Cette sécrétion renforce les reins.
Une personne qui psalmonie à journée longue, va déglutiner 3000 fois , autrement dit boire vers les 3 litres de "Nuoc Cam Lo"/ boire d'un ruisseau une eau pure, adoucissante et réparatrice. Cette personne nécessite très peu d'apport liquidien de l'extérieur.
Quand on a réussi à citer 3 refrains en 1 souffle, on pourrait psalmonier à une vitesse rapide et à voix basse toute la journée, sans à compter le nombre de refrains. A chaque manque de souffle, happer l'air et continuer.
C'est cette manière de psalmonier à journée longue qui permet de pratiquer et d'améliorer la respiration selon le QiQong Méditatif / Khi Cong Tinh Do. Le résultat est: Tam-Tuc Dieu Hoa Tieu Van Benh / L'harmonie du Mental et du Souffle dissipe toute maladie.

La signification est qu'on veille à que la respiration aille de pair, au même rythme, avec la phrase psalmoniée, en ne perdant jamais de souffle, en tout temps et en tout lieu. Il y a constamment sécrétion de la salive, de l'augmentation de l'Énergie ainsi que de l'Énergie interne. On ne sent pas de fatigue même en psalmoniant toute la journée. L'harmonie Yang-Yin/ Énergie-Sang crée une pulsation harmonieuse, ni rapide ni lente. Les tensions artérielles seront toujours dans les références selon l'âge.

Les bienfaits du QiQong Méditatif sur: Alimentation- Énergie-Mental

Alimentation:
La sécrétion de la salive favorise l'appétit, améliore la digestion, dissipe les gaz dans l'estomac, donc pas de remontée de gaz, prévient ainsi les inflammations et les kystes à la gorge, à la langue.

Énergie:
L'asthme va disparaître. L'oxygène rentre plus dans le corps, permet la saturation du Sang en oxygène et maintenir ainsi la bonne formule sanguine Fe2O3. Le teint serait plus rose. La respiration plus longue et sans fatigue indique le renforcement de la fonction des reins, permettant ainsi d'éviter beaucoup de maladie reliée à l'Énergie…

Mental:
Porter toujours l'attention sur les respirations est aussi une façon de méditer, car on ne laisse pas trotter les idées dans toutes les directions. Le Mental siège paisiblement sur les respirations du moment présent, toute abstraction faite du passé et du futur. Le QiQong Méditatif, par l'assiduité de pratique, nous maintient en santé. En plus, en psalmoniant, les grâces célestes nous assistent dans l'épanouissement du Mental.


2. Tableau des références de glycémie, à jeûn et après repas, selon les 2 unités de mesure

À la minute 25:18

a- La basse glycémie donnerait de la cécité, de l'inconscience, de la douleur généralisée au corps, des douleurs tendino-musculaires, des vertiges, de l'altération de la vision, de la dégénérescence des disques intervertébraux et des vertèbres, de la perte de mémoire…
3.0 mmol/l = 40mg/dl

b- Le manque de sucre entraîne de la fatigue, la somnolence, la fatigue cardiaque, la transpiration, le Froid au corps et aux membres, l'engourdissement et l'insensibilité des membres, la perte de mémoire, la dégénérescence des vertèbres et disques intervertébraux,…
4.0mmol/l = 60mg/dl, 5.0mmol/l = 80mg/dl

c- Références des glycémies à jeûn. Si après avoir mangé, la glycémie est semblable à la glycémie à jeûn, le corps va manquer d'Énergie pour fonctionner, au moindre effort, on sentirait de la fatigue ainsi que de la fatigue et de la douleur au cœur.
6.0mmol/l = 100mg/dl, 7.0mmol/l = 120mg/dl , 8.0mmol/l = 140mg/dl

d- Références de glycémie après repas. Si à jeûn, la glycémie est semblable à la glycémie après les repas, c'est le diabète installé
8.0mmol/l = 140mg/dl, 9.0mmol/l = 160mg/dl, 10.0mmol/l = 180mg/dl, 11.0mmol/l = 200mg/dl, 12.0mmol/l = 220mg/dl

Après les repas, la glycémie monte à 12.0mmol/l ou plus, pour redescendre à la glycémie normale à jeûn soit 6.0mmol/l. Si la glycémie ne redescend pas c'est que la digestion ne s'est pas réalisée, il n'y a pas de transformation des aliments, la personne est inerte et ne fait pas d'activité physique.

Ainsi il faudrait pratiquer l'exercice «Enserrer les mollets puis monter et descendre les escaliers» (300 marches ) pour utiliser le sucre afin que la digestion puisse transformer les aliments en Sang et non pas en graisses.


Sincères amitiés

Do Duc Ngoc